Le  Coupable

est dans la Salle

 

 de Yvon Taburet

 

   

Le  rideau  se  lève,  la pièce  commence  comme  un  vaudeville : le mari, la femme, l'amant et l'inévitable placard.

Tous les ingrédients du genre semblent réunis, mais les spectateurs  ne  vont  pas  assister  à  une  représentation comme les autres ; cette fois l'amant, que le mari a découvert dans le placard, s'écroule dès son apparition sur scène.

L'acteur ne se relève pas, il est réellement décédé.

La thèse de l'accident étant très vite écartée, il faut se rendre à l'évidence, il s'agit bien d'un meurtre.

La police, dépêchée sur les lieux, mène l'enquête.

Des spectateurs à la maquilleuse, du metteur en scène aux acteurs, tout le monde est considéré comme suspect.

Pour l'inspecteur, une seule certitude :

Le coupable est dans la salle.

 

       Les évènements et personnes de cette comédie policière sont évidemment imaginaires !

        Toute ressemblance avec des contemporains vivants ou morts ne serait que pure coïncidence...

 

Le THEATRE à MOUDRE